Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine et tourisme > Circuit numérique > La Place de la République

Formulaire de recherche

Services municipaux

Vivre dans la commune

Marchés publics

La place de la République

                          Circuit numérique
                  Beaulieu les Fontaines
           
 
En Résumé
 
Située au carrefour de la ruelle Sainte Catherine et de la rue de Nesle, la place de la République s’appelait autrefois place de la Petite-Plaine.
 
Poursuivre le circuit
 
Poursuivre sur la rue de Nesle en direction de la Grand Place (point n°1) et continuer tout droit sur la rue de Noyon jusqu’au n° 9
 
Mais si vous voulez en savoir plus…
 
La place de la Petite-Plaine se trouvait donc à l’intersection d’un chemin qui menait dans la plaine et de la rue du Bois qui se dirigeait vers Ognolles. Cela délimitait le lieu-dit La Chapelle Sainte Catherine.
 
En 1849 fut érigé un calvaire dédié à St Jean Baptiste, patron de la paroisse de Beaulieu les fontaines.
Sur son piedestal, on peut encore  lire
 
CETTE CROIX
A ETE ELEVEE EN 1849
PAR LES SOINS
ET SOUS L ADMINISTRATION
DE MR CARON
MAIRE DE BEAULIEU
ET DONNEE PAR THERESE
LEPAGE
 
Marie Thérèse Lepage était née en 1775, demeurait à Beaulieu où elle était journalière. Elle est décédée le 26 novembre 1849 à Beaulieu.
 
A l’occasion de la Fête de l’Enseignement Primaire, le 19 juin 1904, Henri Frizon , maire de l’époque, et son conseil municipal décidèrent de changer son nom et de lui donner son appelation actuelle : Place de la République.
Cette place était très animée compte tenu de l’activité d’un maréchal-ferrant, dont on peut toujours admirer le bâtiment en colombage.
 
La rue du Bois est devenue rue d’en Haut puis rue de Nesle, tandis que le chemin de la Plaine s’est appelé ruelle Sainte Catherine. Cette ruelle conduit à la ferme de la Croix-du-Petit.
La tradition veut que, sur ce chemin, en seconde moitié du XIXème siècle, un jeune enfant , portant le repas des bûcherons qui défrichaient la forêt de Bouvresse, fut attaqué et dévoré par un loup. Un calvaire avait été érigé à cet endroit d’où l’appelation  « Croix du Petit »